Manifestation d’indifférence

Ce cortège léthargique, sans revendication, sans idéaux, sans dénonciation compose un mouvement critiquant notre contexte urbain contemporain fondé sur le flux. Cette manifestation se situe, en la caricaturant, à l’encontre de l’uniformisation massives des comportement, dans leur rationalisation et neutralité. La parade indifférente s’insère dans les mouvement quotidiens de la rue mais s’en dégage par sa rigueur : il s’agit de marcher à la même distance les uns des autre (2 mètres) et de conserver un faciès neutre.

Nancy, janvier et mai 2012 ; Belfort, avril 2018 – dans le cadre de l’exposition «Ce qui nous tient, ce à quoi nous tenons» programmée par le théâtre du Granit – curateur : Mickaël Roy ; Bordeaux, octobre 2018 – dans le cadre de la journée d’étude “conflit(s) et espace(s)” programmée par les doctorants TELEM de l’université Bordeaux Montaigne. 

>> ENGLISH