Textes

Les presses du réel, 2019. Edité par Michel Collet et André Éric Létourneau.

Disponible sur le site Les presses du réel

“Des gestes sur l’écran aux gestes de rue. Citylights de Charlie Chaplin” – Multitudes 65. Hiver 2016 (édité en février 2017).
Disponible sur le site du Cairn 

“HIATUS” – Acte de recherche, 2014. 
Lien-pdf

“Vice-versa” (à propos du prix Gianni Motti – reçu en mars 2014 lors du “Talking Head” organisé par la HEAD de Genève).
Disponible sur le site de Multitudes

“VENTRILOQUISM”– texte publié dans la revue Horsd’oeuvre n°41 – rédigé avec Paul Heintz (à propos du projet “Reconnaissance Vocale”). p.4-5 
Lien-revue online

Contribution à l’édition “tickets à conserver ou à disséminer” à l’initiative de Jean-Claude Luttmann, Mathieu Tremblin & Syndicat Potentiel.

PROCHAINEMENT : 

Publication de la série des administrophones – aux éditions carton-pate 

BIO : https://www.cnap.fr/marianne-villiere

 


« On peut citer les performances de Marianne Villière qui, telles les « expériences disruptives » de Garfinkel [2007, p.97-147 ; Pecqueux, 2012c], interrogent frontalement nos routines. Peut-on ne pas être saisi (ne pas réaliser une torsion sensorielle) en la voyant réaliser avec des complices une « file d’attente sans sens », face à un mur (Nancy, 2010 ; Besançon, 2011), ou quand elle diffuse des « rires de sitcom » dans le métro parisien (2011) ou dans une galerie d’art (2012) ? On comprend alors qu’une écologie de l’attention implique son économie, et inversement : ce sont bien les deux faces d’une même pièce qu’il faut prendre résolument à bras le corps. »

 Anthony Pecqueux, “Tordre l’attention. Ajustements perceptifs en situation.Partie : L’économie éthique et esthétique de l’attention”, L’économie de l’attention – Nouvel horizon du capitalisme ? Sous la direction d’Yves Citton, édition La Découverte, Paris, 2014. p.228

« Marianne Villière engage une réflexion très articulée sur la place de l’artiste dans la société, l’espace public, les processus de légitimation qui valident ou discréditent des pratiques relativement à différents systèmes de valeurs. Dans le prolongement des pratiques d’Andrea Fraser – mais en prenant le risque de sortir du champs de l’art – ou, peut-être plus proche d’elle, de Ben Kinmont, Marianne Villière engage un questionnement subtile sur l’instabilité et le caractère arbitraire des systèmes de valeurs de l’art et des systèmes culturels.»

Sébastien Pluot, Professeur d’histoire et théorie des arts ESBA TALM site d’Angers, Directeur de recherche Co-fondateur et directeur de Art by Translation Commissaire indépendant

 

Intervention à la craie durant la nuit des musées, programmée par le CASINO centre d’art contemporain, 2017. Après avoir écrit les premières lignes, je laissais la craie sur place pour que les passants achèvent la phrase à leurs manières.