Reconnaissance vocale – France, 2017-2018

Une performance interprétée par Romain Przeniczka – réalisée en collaboration avec Paul Heintz.

Dans les coulisses, un ventriloque articule sa relation avec un autre, avec lui-même ou sa marionnette et surtout sans elle. Ses vocalises déconstruisent le langage, les sons se décalent. Puis, les dialogues que l’on peut tenir avec soi sont mis en abîme, à travers une narration qui oublie qu’elle est écoutée. Enfin, des questions réponses prononcées avec l’assistant vocal d’Apple, nous dégagions des répliques. La solitude, finalement, est ce qui résonne le plus fort.

Travail présenté aux Rotondes, Luxembourg (été 2017) et à la Galerie du Granit, Belfort ; du 12 janvier au 27 mars 2018 – EXPOSITION : Désirer un coin de soi même inconnu  Commissariat : Mickaël Roy.