Actualités

4 – 8 mai 2018 – FESTIVAL : Sûr Sens Festival InAct, Strasbourg.
administrophone –  performance.

18 avril – 18 mai 2018 – RÉSIDENCE : Château Ephémère
Diffraction – projet en collaboration avec Paul Heintz.

3 – 29 avril – EXPOSITION : Métamorphe sur invitation de Nora Wagner, Cercle Cité, Luxembourg.
lettre à soialéatoire charismatique inventaire  performances les 8, 21 et 28 avril 2018.

16 mars – RESTITUTION : anti-anti-site – restitution de résidence au Syndicat Potentiel, à Strasbourg

12 janvier – 27 mars 2018 – EXPOSITION : Désirer un coin de soi même inconnu
Commissariat : Mickaël Roy
Galerie du Granit, Belfort.
Reconnaissance vocale –  performance écrite en collaboration avec Paul Heintz. Elle est interprétée par le ventriloque Romain Przeniczka (23 mars 2018). Une vidéo en amorce de ce travail est présente sur toute la durée de l’exposition.

4 décembre 2017 à 18h00 – PROJECTION/PRÉSENTATION/DISCUSSION 
à la Cinémathèque de Grenoble.
administrophone –  performance.
https://www.facebook.com/events/1503647253064671/
Mars-Décembre 2017 – Recherche-Création “Administrophone” en collaboration avec Anthony Pecqueux. Soutenu par la Maison de le Création et la Cinémathèque de Grenoble. 
http://maisondelacreation.univ-grenoble-alpes.fr/fr/recherche/projets/

16 octobre au 3 décembre 2017 – RÉSIDENCE : Syndicat Potentiel – Strasbourg.
> Contribuer à la carte collaborative
(publier et localiser un anti-site): https://www.facebook.com/antisite
anti-anti-sites (recherche/création) Les villes et l’état d’urgence dans lequel nous nous trouvons en France tendent à rendre les zones urbaines aseptisées et surtout de plus en plus contrôlées. C’est dans ce contexte que s’inscrit la démarche proposée par Marianne Villière, en résidence au Syndicat Potentiel à Strasbourg. Associée à l’architecte et chercheur Shin Alexandre Koseki et la dramaturge Antonia Taddei, par les moyens de l’art et ses rencontres, ils focalisent notre attention sur les « anti-sites » (dispositifs anti-SDF). D’abord via des repérages en ville et une cartographie participative, puis à travers des modifications de ces espaces, les habitants seront invités à repenser et réaménager ces sites. Une fresque sera réalisée au Syndicat Potentiel, elle sera alimentée notamment par l’application Instagram (réalisée par Shin Alexandre Koseki). Une page wikipédia est aussi mise en place par Antonia Taddei. Marianne Villière composera des modules en espace public. Il s’agit via ces différents moyens de composer des îlots de rencontres, des zones de conforts, des réalités concrètes augmentées.

du 16 septembre au 19 décembre 2017 – EXPOSITION : Brouhaha, Galerie du théâtre du Granit – Belfort.
Il y a, installation sonore, réalisée en collaboration avec Paul Heintz).
https://www.facebook.com/events/472177146463578/

Mars 2017 – PUBLICATION :Des gestes sur l’écran aux gestes de rue – City Lights de Charlie Chaplin” numéro 65 de la revue Multitudes (accessible en ligne dans sa totalité).
http://www.multitudes.net/des-gestes-sur-lecran-aux-gestes-de-rue-citylights-de-charlie-chaplin